Premières Nations

toma2.jpg


Les Indiens d’amérique


Il existe de nombreuses tribus sur tout le pays et il serait difficile d’en faire le tour mais on peut se pencher sur les principaux territoires Indiens.


La nation Sioux


Créé en 1872 à l’initiative de Sitting Bull, étend son territoire aux alentours du Dakota. Réunissant les tribus du coins (Hunkpapas, Minconjous, Brûlés, Ogalas, Cheyenne du Nord…) et dirigée par un conseil de 4 sages nommés Wisacas (Dont Sitting Bull), les Sioux prônent le mouvement des Coutumes ancestrales. En gros, ils pensent que pour expier leur faute dans le « jugement », ils doivent retourner aux vieilles valeurs (lâcher les fusils pour reprendre les arcs, prier, abandonner l’alcool et toute autre mauvaise influence des « Blancs »). Officiellement en paix avec l’Union, la Nation Sioux n’est pas pour autant amicale avec les Nordistes qui le leur rendent bien. Depuis que les collines noires ont avérés contenir des filons de roches fantômes, et bien sûr aussi d’or, les Blanc viennent braver le danger et circulent sur le territoire Sioux, ce qu’ils payent souvent de leur vie. Pour éviter une guerre sanglante, les Sioux ont alors autorisé les Blancs à construire une ville dans leur terres, Deadwood, où ils vivent sans crainte d’une attaque Indienne. Ils peuvent ainsi circuler entre Deadwood et les mines mais sont étroitement surveillés par les Sioux. Un massacre à Deadwood a pourtant failli faire éclater la guerre entre Sioux et Union, mais les Sioux ont mis cela sur le compte de quelques rebelles.


Certains Sioux, haïssant les Blancs, et contre le principe des coutumes ancestrales, ont formés une organisation secrète, la confrérie du corbeau, visant à renverser le pouvoir en place et à mener la guerre contre les Blancs. Les membres de l’organisation cachent leur tatouage, signe de ralliement à cette cause, et attendent le bon moment pour frapper.


La confédération de Coyote


Fondée en 1874, rassemble les tribus de l’Oklahoma et des alentours. Le chef de la confédération est le Chaman Coyote dont la véritable identité est tenue secrète, mais tous les chefs de tribus peuvent participer aux décisions. Les deux plus importants sont Quanah Parker le Comanche et Satanta le kiowa, qui connaissent le secret de Coyote. On pense que la Confédération est en accord tacite avec le Sud pour attaquer les Nordistes mêmes si quelques raids sont menés parfois aussi contre les Etats Confédérés. Officiellement, Coyote appelle à la paix, mais l’intrusion des Blancs sur ses terres est rarement pardonnée. Les raids sont surtout imputés à Parker qui déteste les Blancs. Il haït surtout les chasseurs de bisons et ses attaques contre eux ont poussé le massacre de Adobe Walls ville frontalière, et failli créer une guerre entre la Confédération du Coyote et le Sud. Coyote est favorable au Mouvement des coutumes ancestrales, comme Satanta, mais Parker est farouchement contre et au contraire, aime particulièrement les nouvelles technologies.


Les Apaches


Ils vivaient en paix avec les Blancs jusqu’à ce que Cochise soit injustement accusé d’enlèvement et de vol de bétails par les Blancs en 1861. D’abord en guerre contre l’Union, jusqu’en 1868 puis contre les Sudistes qui les massacra, mais les survivants, toujours lené s par Cochise, jouèrent de nombreux mauvais tours au général Sudiste Slaughter. En 74, Cochise meurt et Géronimo lui succède, et est toujours en lutte contre les confédérés. Son territoire se situe en Arizona.

Premières Nations

Deadlands KevinJayat