Guerre du Rail

ponyexpress.jpg


La Grande Guerre du Rail


Les Nordistes ont vu très vite l’intérêt de rallier leur capitale à Lost Angels, capitale Californienne, pour transporter la roche, mais aussi les troupes. Elle lance donc une sorte de concours où chaque rail posé permettrait à son commanditaire de toucher le jackpot lorsqu’il serait exploité. Les Sudistes emboîtèrent le pas et lancèrent la même idée.


Plusieurs dizaines de compagnies tentèrent de tirer leur épingle du jeu et aujourd’hui, le sol Américain est sillonné de compagnies visant à étendre leur territoire ferroviaire, quitte à détruire leurs concurrents.


A ce jeu là, 6 compagnies tirent leur épingle du jeu :


• La Bayou Vermillon, du Baron LaCroix, un Nouvel Orléanais, taxé de vaudou,


• La Black River, dirigée par Mina Devlin, après la mort de son mari, une femme cruelle de Wichita que l’on pense sorcière,


• La Dixie Rails, compagnie Sudiste dirigée par le neveu de Lee, Fitzhugh,


• l’Iron Dragon, du Baron du crime Chinois, basé en Californie, Kang,


• l’Union Blue, compagnie officielle des Nordistes dirigé par le héros de guerre Joshua Chamberlain

• La Wasatch, basée à Salt Lake City, dirigé par le très controversé savant Darius Hellstromme.


Les parieurs se partagent entre ses 6 compagnies, misant surtout pour la dernière, et l’argent coule à flots pour chacune des compagnies, créant ainsi un conflit entre elles plus important encore que celui qui oppose le Nord et le Sud.

Guerre du Rail

Deadlands KevinJayat